HERBORISTERIE ANCIENNE
L'ESPACE POUR CHATTER

 
 

RECETTES HERBORISTES / DEFICIT IMMUNITAIRE

HISTORIQUE
Cette recette fut trouvée par une prêtresse guérisseuse et servante de la sorcière "Hécate", et qui œuvrait dans le fief d'Avalon, au cœur de la forêt de Brocéliande en l'an 3.710.990 avant Jésus Christ.

RECETTE
- Ail : Gousses | 25gr
- Canneberge : Fruits, fleurs | 15gr
- Echinacée : Feuilles | 25gr
- Harpagophyton : Fruits | 10gr
- Saccharum (Canne à sucre) : Tige | 10gr
- Thym : Toute la plante | 16gr
- Chardon marie : Fruit, fleur | 6gr
- Gingembre : Ryzhome | 25gr
- Gentiane : (Feuilles & Fruits) | 20gr

Cette recette se prend en décoction, à raison de 6 cuillères à café par tasse, et 10 tasses, 3 fois par jour, pendant 6 semaines.

EXPLICATIONS
Le déficit immunitaire se contracte par une algue, la Stigeoclonium sp. De la famille des Chlorophyceae. Cette algue se trouve principalement dans la mer Egée en bordure de la Grèce.
Cette algue est recouverte de silicate de sodium qui, au toucher fait baisser le taux de Silicium du sang, pour peu que l'organisme affiche une baisse de Vanadium. Il s'ensuit un processus chimique qui aboutit à une mutation ADN, provoquant une destruction partielle des lymphocytes.

Ce déficit immunitaire peut également se contracter par le Laurier sauce de la famille des Lauracées. Ce végétal se trouve un peu partout, c'est devenu une référence décorative.
Les feuilles de ce végétal sont recouvertes de silicate de Silicium qui, au toucher va faire baisser le taux de Vanadium dans le sang, pour peu que l'organisme affiche une baisse de Fer. S'ensuivra un processus chimique qui aboutira à une mutation ADN, provoquant une destruction partielle des lymphocytes.

Mis en ligne le 15/02/2014, son contenu, est la propriété intellectuelle d’Elendë Nolofiñwé | Copyright©Elendë.2014