On voit dans ces peintures la vision d'une époque pleine de romantisme. Des vues sur une tranche de vie vouée à l'observaiton, la noblesse du bois y est prédominante, le pavé semble accueillant et les toits nous invitent à la rêverie. Pour ma part, c'est l'un de mes peintres préférés. [Elendë]

Anton Franciscus Pieck, né le 19 avril 1895 à Den Helder et mort le 25 novembre 1987 à Overveen est artiste peintre illustrateur néerlandais.
Un style qui met en valeur la reconnaissance d'une époque disparue dans les tourments du passé, et bien des détails nous font voyager dans de vieilles ruelles ou le bois et le pavés se complètent parfaitement. La misère y est également palpable, présente comme une mauvaise énergie dans les ombres savemment réparties dans les paysages d'un jadis aujourd'hui évanoui, balayés par les vents de Verlaine.

Au Vieux Book © Elendë 2006
(Photos libres d'accès) .:: Anton Pieck ::. (Photos libres d'accès)

Né dans une famille modeste à Den Helder du nord de la Hollande, Anton a un frère jumeau (Henri Christiaan Pieck). Ils manifestent tous deux, très vite un intérêt pour le monde artistique. À l'âge de 11 ans, Anton est récompensé d'un prix pour une aquarelle d'une nature morte.

Élève à l'école d'art plastique Bik en Vaandrager institute de La Haye de 1912 à 1920, il va devenir enseignant de 1920 à 1960 au Kennemer Lyceum d'Overveen1.

Son style romantique est inspiré de mondes fantastiques et de l'univers des contes merveilleux. Il illustre de nombreuses cartes et calendriers.

Dès 1952, l'artiste va dessiner pour le parc d'attractions Efteling des éléments de thématisation et d'architecture, comme de nombreuses scènes du bois des contes2. En 1995, titre posthume, il sera inscrit au mur de la renommée par l'International Association of Amusement Parks and Attractions3.