Ce blog virtuel est celui du groupe "Elémentaliens" située sur le réseau social "Facebook". L'esprit de ce groupe réside dans la vision éthérique que chacun peut avoir, des oeuvres et autres magnificences offertes par Dame Nature. Toutes les particularités, qu’elles soient inhabituelles, tissées de tendresse ou tenant de l’exceptionnel, y sont exploitées avec une certaine émotion ou admiration de circonstance selon le sujet évoqué.
C'est un peu une sauvegarde des meilleurs articles, photos et vidéos diffusés par les membres de cette fraternité sociale. Il est juste demandé de proposer de véritables de photos cachetées d’authenticité, d'éviter les montages hasardeux ou trompeurs, ainsi que d'exploiter le côté artificiel, et surtout pas d’historique erronés ou de propos hasardeux voire inventés. Les envolées poétiques, quelles fussent dans l’azur des descriptions ou les photos, y sont fortement encouragées, la bonne humeur et l’humour également. Une charte basée sur le respect d’autrui est évidemment proposée à l’adoption, ce qui représente la condition principale d’une bonne influence collective.

Article N°153 Olivier Litzler

L'élément feu est au maximum en ce moment sur terre...

Amazonie : plus de 10 000 km2 déboisés en un an

La plus grande forêt tropicale du monde a connu entre août 2018 et juillet 2019 sa déforestation la plus forte depuis onze ans.
Une épaisse fumée se dégage le 27 août 2019 à Altamira, dans l’Etat brésilien de Para, qui, à lui seul, a représenté 44 % de la déforestation totale de l’Amazonie entre août 2018 et juillet 2019. JOAO LAET / AFP

La déforestation en Amazonie brésilienne a dépassé le seuil des 10 000 km2 pour la première fois depuis 2008, entre août 2018 et juillet 2019, en hausse de 43 % par rapport aux douze mois précédents, selon des chiffres officiels actualisés jeudi 28 novembre. Ces données révèlent une progression encore plus importante, de 74,5 %, de la déforestation dans les territoires indigènes en un an, selon l’INPE, l’Institut national des études spatiales.

Au total, la plus grande forêt tropicale du monde a perdu 10 100 km2 en un an, contre 7 033 km2 entre août 2017 et juillet 2018. La surface déboisée est la plus vaste depuis 2008, lorsque 12 287 km2 de forêt amazonienne avaient été perdus en douze mois.

En ce qui concerne les terres indigènes, la déforestation s’est accélérée entre août 2018 et juillet 2019, atteignant 423,3 km2, contre 242,5 km2 lors des douze mois précédents, selon l’INPE (+ 74,5 %), soit la surface la plus élevée depuis le début de ces compilations, en 2008.

A lui seul, le grand Etat amazonien du Para (nord) a représenté 44 % de la déforestation totale pendant cette période de douze mois, et 75 % de la déforestation des terres indigènes.

 
 
Module de Commentaires (On pose les questions ici!) [haut de page] Mahaled!!
 

 
 
 
Mis en ligne le 02/11/2019, son contenu, est la propriété intellectuelle d’Elendë Nolofiñwé | Copyright©Elendë.2019