MONDE ELEMENTAL
L'ESPACE POUR CHATTER

 
 

 

OUVERTURE DU COEUR

Voici une très belle méditation guidée à pratiquer de tout cœur :

Pratique de l’ouverture du cœur

1. Libérer les tensions du cœur physique

Je me concentre sur mon cœur physique que je visualise, 
Comment est-il, ? Quelles sont les sensations physiques ressenties? 
Ai-je des sentiments ou émotions associées ? 
Je sens sa fatigue, je sens ses tensions, je vois les stress que je lui ai imposés ; 
Je vois la lourdeur, le sombre, l’oppression, la fermeture 
je l’observe avec bienveillance 
Je l’accueille tel qu’il est. 
je lui promets de mieux m’occuper de lui désormais

Maintenant, je permets à mon cœur de prendre toute sa place dans ma cage thoracique et de s’ouvrir de rentrer dans sa juste forme.

J’inspire, j’embrasse les tensions et les résistances de mon cœur 
J’expire, je leur souris, je relâche toutes les tensions 
J’inspire, j’embrasse les tensions 
J’expire, je souris, je relâche

2. Libérer les émotions polluantes du cœur

J’observe les émotions liées à mon cœur 
Je ressens les lourdeurs, les frustrations, les tristesses, les ressentiments, les angoisses ou désespoirs, les abandons, les colères refoulées, les doutes, etc.… 
Je vais au cœur de ces émotions et je peux sentir aussi des sensations physiques associées ; 
Je sais que j’ai hérité de graines de souffrances et d’énergies d’habitudes de mes parents, de mes ancêtres. Certaines de ces émotions sont aussi les leurs. Je sais que je suis relié à eux, et que c’est aussi pour eux que je pratique en ce moment ; je suis aussi en lien avec mes descendants ou « mes enfants » spirituels ; 
Je suis en lien avec le Bouddha et tous les maîtres éveillés. Je fais appel à eux afin qu’ils m’aident à me libérer de mes peurs et autres émotions polluantes, et que mon cœur s’ouvre enfin à l’amour, la compassion, la fraîcheur, la joie 
J’accueille ces émotions et ces sensations, je leur souris et je les libère

J’inspire, J’embrasse les émotions (et les sensations éventuelles) qui sont là 
J’expire, Je libère, je relâche ces émotions, je les confie à la terre afin qu’elle les transforme 
J’inspire, embrasser les émotions 
J’expire, libérer, confier à la terre ;

3. Baigner le cœur dans une « présence énergie » rafraîchissante

Je me souviens d’une expérience heureuse, un moment fort, chaleureux, « numineux » 
Je visualise le lieu, les personnes associés à ce moment 
Je vais au cœur de ce souvenir, je place ce souvenir dans mon cœur. Je respire calmement, je souris, je suis détendu 
Je sens mon cœur qui s’illumine, et qui est plein de tendresse pour les êtres et les choses de ce souvenir. 
Ces personnes, ces choses sont toujours vivantes en moi, je ne suis pas un moi séparé, je suis un avec eux, avec elles 
Je sens aussi la présence en moi du Bouddha, de Jésus, des grands Etres 
Je sens mon cœur qui s’ouvre 
Il devient lumineux, plein d’une énergie vibrante et aimante 
Je suis plein de gratitude pour la vie, pour mes maîtres spirituels, pour mes parents et ancêtres.

4. Envoyer cette énergie à tout mon corps

J’inspire, j’accueille cette énergie de lumière et d’amour présente dans mon cœur 
J’expire, J’envoie cette énergie aux diverses parties de mon corps, et particulièrement à celles qui souffrent ou que j’ai négligé : 
Ventre, jambes, pieds, bras mains,, dos, tête, etc.…à chaque cellule de mon corps 
J’inspire, j’accueille cette énergie de lumière présente dans mon cœur 
J’expire, je l’envoie dans mon ventre… dans mes jambes…….

5. Envoyer cette énergie à ceux qui souffrent

Je me tourne maintenant vers ceux qui souffrent, plein de compassion pour eux, pour elles 
J’inspire, J’accueille leur douleur, leur souffrance dans mon cœur qui n’est plus mon petit cœur séparé, mais ce lieu vaste habité par « plus vaste que moi. 
Je prête mon cœur au Bouddha, à Jésus, et c’est le Bouddha en moi, Jésus en moi qui accueille leur souffrance ; Je visualise leur souffrance, lourde, sombre. 
Cette souffrance dans mon cœur se transforme en lumière, 
J’expire, j’envoie à ces personnes cette lumière d’amour ( au nom du Bouddha, de Jésus). Cette lumière la remplit de joie, de paix de clairvoyance, de solidité (selon ses besoins) 
J’inspire, j’accueille votre souffrance

J’expire, je vous envoie de l’énergie de lumière et d’amour
Je commence cette pratique avec le petit garçon, la petite fille qui pleure encore en moi 
Puis avec mes proches, parents, enfants, proches et amis 
Puis avec mes relations de travail, d’association, de quartier, etc.. 
Je peux encore étendre ce don, cette ouverture du cœur 
avec les lointains, tous les êtres qui souffrent à travers le monde 
Avec tous les animaux, végétaux, minéraux, 
Avec la Terre, et tout le cosmos

Mis en ligne le 15/02/2014, son contenu, est la propriété intellectuelle d’Elendë Nolofiñwé | Copyright©Elendë.2014