Les mandalas sont des amplificateurs d'énergies.Ils peuvent être actifs à distance si l'on place une photo de la personne ou du lieu à traiter (dans son intégralité:personne entière ou maison dans son ensemble)sous le quartz source.Ils sont très puissant,donc à manier avec amour et détachement,en ayant pris soin de s'interroger profondement sur l'orientation qu'on lui fait prendre en le programant.

Les Mandalas que j'utilise sont de petites tailles,environ 30 cm de diamètre avec des cristaux,pour le cercle de base,de 2 à 3 cm.Mais il est possible d'en batir des plus grands,il n'y a pas de limite!En effet certains temples sont construits sur la base de mandala,la Terre est un Mandala!ou inversement...
Pour travailler sur une photo,les petits suffisent amplement.
Pour travailler en groupe ou pour une grande pièce,faites un mandala plus grand,ce qui implique des cristaux plus gros:pointe centrale minim de 10 cm de diamètre,et les périfériques minimum 7 à 8 cm .
En ce qui concerne les cristaux à l'interieur du premier cercle de base,la taille importe peu mais ils doivent être de taille égale entre eux.

Comment bâtir un mandala :

Il vous faut: 12 cristaux de roche ou quartz de taille égale
4 pointes biterminées de cristal de roche ou quartz
1 pointe de cristal de roche ou quartz

Placer la pointe sur sa base(pointe vers le haut)
Placer autour ,aux 4 points cardinaux les pointes biterminées oreintées du centre vers l'extérieur
Entre chaque pointe placer 3 cristaux de quartz
Vous avez une source et un cercle.
Vous pouvez ensuite placer d'autres cristaux à l'intérieur,le nombre importe peu (de 1 à ... )
Si vous utilisez une photo mettez là sous le cristal central.

Pour la programmation :

La méthode est propre à chacun,tout ce que je peux dire c'est qu'il ne faut pas faire un mandala à la légère,car le cercle de quartz est un puissant amplificateur.Veillez donc à être bien clair avec vous et votre demande.Ne travaillez pas sur une personne non concentante ou pas prévenue,vous pourriez faire plus de mal que de bien!!!!
Soyez simplement dans l'instant,un canal de l'énergie,remettez vous en à elle simplement.
Vous pouvez l'activer en plaçant les mains dessus,attendre de ressentir comme un fourmillement dans les mains ou des palpitations,puis lancez la demande.Vous pouvez le faire aussi souvent que vous en resentez le besoin...
Combien de temps le laisser?
Reportez vous au symbolisme des chiffres.Adaptez le nombres de cristaux et le nombres de jours au chiffre qui correspond à votre demande.Ou plus simplement fonctionnez à l'instinct. |---» RETOUR ACCUEIL

Le Mandala, Outil de Méditation et de réconciliation de soi

Nous portons l’Univers en nous tout comme l’Univers nous porte en lui. Tout est inter-relié en soi et dans l’Univers. Voilà le message central du mandala. La contemplation et la création de mandalas nous permet de faire la paix avec l’entièreté de ce que nous sommes ici maintenant tout comme il nous rappelle que nous faisons partie du Tout. Il unifie nos polarités afin de les intégrer en un ensemble complet, cohérent et apaisant.

Les tibétains, les aborigènes d’Australie, les indiens Navajos et bien d’autres ont représenté cette connexion entre tout ce qui est vivant grâce au mandala. La forme du mandala est à l’image de la nature : l’atome, le cristal, l’œil, la fleur, la toile d’araignée, les galaxies… il n’est donc pas étonnant que les peuples de différentes cultures s’en soit servi pour se relier à leur environnement et à la divinité.

Mais qu’est-ce au juste qu’un mandala ? Le mot mandala vient du sanskrit et se traduit par cercle ou cercle magique. Bien qu’il existe plusieurs formes de mandala, celui-ci se compose essentiellement de trois parties, soit : le cercle central, son rayonnement et la périphérie. Il est possible aussi d’y retrouver diverses formes géométriques tel le carré, le triangle, l’octogone et bien d’autres selon l’intention qui lui est donné. En fait, on peut définir le mandala comme une représentation géométrique et symbolique de l’Univers.

Le cercle est un symbole fondamental auquel on confère des attributs de perfection et d’homogénéité, d’absence de distinction ou de division. Le point central du mandala représente le Soi selon Carl Jung, représente le lien spirituel permettant de rendre visible l’invisible selon les Navajo et représente la réalisation suprême selon les tibétains.
Le rayonnement du centre représente le mouvement perpétuel, le changement alors que la périphérie du mandala, quant à elle, fait référence à l’Univers, aux dieux et à l’organisation du monde.

Le mandala est avant tout une expérience à vivre. Nul n’est besoin d’étudier longuement sa symbolique pour profiter de ses bienfaits. De tout temps, on lui a conféré un pouvoir contemplatif et méditatif. L’harmonie de sa forme, sa symétrie et son organisation permette à celui ou celle qui le contemple de pénétrer dans l’image et d’apaiser son mental. L’œil voyage aisément du centre vers la périphérie et vice versa. Même la respiration se calme et suit le mouvement d’expansion et de contraction présente dans cette forme sacrée. Il est alors aisée de prendre contact avec soi et de retrouver son équilibre intérieur.

En fait, le mandala agit comme le fait toute visualisation. Ses formes, ses couleurs, ses mouvements s’imprègnent dans le mental de la personne qui le contemple et permet d’en modifier le cours. Lorsque vous contemplez un mandala, laissez-vous immerger par lui sans chercher à connaître la signification et la symbolique des éléments ou des couleurs. Laissez monter en vous la signification qui vous est propre. Laissez vous guider par le mouvement de votre cœur.

« Il vaut mieux être complet que parfait. » C.G. Jung

Chaque mandala vibre à une fréquence qui lui est propre et dégagera des énergies spécifiques comme l’ouverture du cœur, la joie, l’énergie, la guérison, la créativité… Mais l’expérience est avant tout personnelle puisqu’elle vous met en contact avec une partie de vous, faisant naître ainsi un sentiment de plus grande complétude. C’est un moment de présence à soi et de réconciliation par la reconnaissance de l’expérience qui se présente. L’important est d’accueillir sans jugement ce que vous vivez puisque chaque émotion qui se révèle fait partie du grand tout que vous êtes. Tout comme dans l’Univers chaque brin d’herbe a son importance tout autant que le Soleil ou les galaxies. L’infiniment grand et l’infiniment petit, le microcosme et le macrocosme sont intimement liés et font de l’Univers ce qu’il est.

« Tout cheminement global emprunte un chemin circulaire. » Kishori Aird

De plus, le mandala reflète le mouvement constant de la vie vous permettant ainsi lorsque vous le contemplez de faire l’expérience d’un mouvement intérieur. Celui-ci favorise à son tour la transformation et l’amorce d’un processus de guérison. Finalement, la contemplation du mandala donne une vision plus claire et plus globale de ce que vous êtes et de la place que vous occupez dans l’Univers. La contemplation et la création de mandalas est un outil millénaire qui permet de grandir dans la conscience, l’amour de soi et la compassion tout en étant accessible à tous grands et petits.

Mandala signifie littéralement "cercle"
mais il désigne plus largement un objet support à la méditation et à la concentration composé de cercles et de formes diverses.
Diagramme cosmique peint sur une toile ou composé de sable coloré, le mandala constitue parfois aussi un motif architectural.
Sorte de cercle sacré, il reflète la structure concentrique de l'univers et contient la représentation des divinités bouddhiques.
Il est associé à des exercices de visualisation, au cours desquels le méditant cherche à créer des images mentales de Bouddha et des bodhisattva.
Le mandala conduit ainsi le fidèle sur le chemin de l'éveil.
Le mandala sert de support au méditant, il est une représentation pure de notre nature profonde.

Il a été noté que sans en avoir le nom, le mandala existait dans la tradition chrétienne, de même que dans certaines représentation des Indiens d'Amérique du Nord (Navajos).

En tant qu'objets de méditation au sens propre, les représentations des mandalas portent en Inde le nom de Yantras.
Ils sont en général formés de triangles, de carrés et de cercles imbriqués qui, d'une part véhiculent des contenus conscients à la signification connue et qui, d'autre part, interpellent directement les structures psychiques inconscientes.

MANDALA DE L EQUILIBRE

MANDALA OUVERTURE
MANDALA LACHER PRISE
MANDALA ILLUMINATION

SIGNIFICATION DES COULEURS
 
 
♣  ROUGE
Important pour nos ancêtres parce qu’il symbolisait la vie.
Il exprime la joie, la santé, le triomphe.
Dans l’esprit des iconographes du Moyen – Age, le ROUGE vif représente l’incandescence, l’activité.
Pour les hébreux, le ROUGE est employé dans une série d’expressions dérivées du mot " dam " qui signifie sang. Hors, dans la pensée hébraïque, le sang signifie la Vie.
En Inde, Brahma, le créateur du monde, était représenté en rouge.
En Grèce, le ROUGE symbolisait l’amour régénérateur.
Dans l’art Chrétien, le ROUGE symbolise le St Esprit sous la forme du feu, chargé du pouvoir de régénération et de purification des mes.
Les vêtements rouges portés par le pape le Vendredi Saint rappellent l’Amour du Christ pour l’humanité.
La couleur ROUGE du sang et de la flamme représente et le combat, et Mars le dieu du combat.
Trop vif, le ROUGE reste le symbole du feu mais d’un feu ravageur.
Il est signe de colère.


♣  ORANGE
Active et tonifiante l’ORANGE éveille les sens,
avive les émotions et provoque une sensation de bien-être et de bonne humeur.
Dans l’art religieux, l’ORANGE symbolise la révélation de l’Amour Universel.
Le langage symbolique chrétien emploie le safran ou l’orangé pour représenter la divinité illuminant l’esprit des fidèles;
A l'époque médiévale, les jeunes épousées de France revêtaient une robe vermeille.
Les moines bouddhistes portent une robe safranée, et les chevaliers du St Esprit une croix en velours ORANGE.
L’ORANGE est la couleur des Epicuriens.
Il s’associe au plaisir du bien concret du goût de vivre.
Il éveille les sensations du corps.
Priorité est alors donnée aux plaisirs de la table, au corps, à toutes les sensations fortes.


JAUNE
Symbolise la lumière spirituelle.
Il évoque le miel.
Isaïe nous dit : " Celui qui viendra pour repousser le mal et instaurer le bien mangera du miel et du beurre".
Etant d’essence divine, le JAUNE d’or devient sur Terre l’attribut des princes et des rois qui proclament l’origine sacrée de leur pouvoir.
En Chine, le JAUNE est la couleur des empereurs.
Le JAUNE peut aussi mener à l’égoïsme, à l’orgueil et à la présomption où l’amour est oublié.
Le JAUNE est la couleur du soleil.
Il est devenu l’attribut des divinités solaires, telles qu’Apollon, le dieu égyptien R et les dieux du soleil chez les Incas et les Aztèques.
Dans la mythologie égyptienne, la chaleur et les rayons pénétrant du soleil passaient pour être le sperme d’or du dieu Râ.
Pour les indiens Cherokees, le JAUNE est associé au feu sacré de l’actualisation, au pouvoir de l’homme d’actualiser l’intuition du créateur
par ses justes efforts.
 

♣ VERT
Symbole des œuvres accomplies pour la régénération de l’me et par extension de la charité.
En Inde, le VERT est la couleur du dieu Ganesha, cousin de l’Hermes grec, rattaché à la sphère de la création.
Enveloppant, calmant, rafraîchissant, tonifiant, le VERT est la couleur des apothicaires et celle de la toge des médecins au Moyen-Age.
L’emblème de l’éternité et des renaissances, le scarabée égyptien, signifiait, aussi quand il était vert, la régénération nécessaire pour naître à la vie spirituelle.
Les vêtements sacerdotaux qu’endossent les prêtres chrétiens entre le 3ème dimanche après la Pentecôte et l’Avent sont tissés en VERT pour rappeler la vie de la Grâce par la résurrection du " Fils ".
 
 
BLEU
Dans le langage sacré égyptien, le BLEU symbolise l’Immortalité ;
En Grèce, les prêtres de Chronos, maîtres du Temps, étaient vêtus de bleu.
Le BLEU apaise, calme profondément.
Il est un des attributs de Jupiter et de Junon, le dieu et la déesse du Ciel chez les Romains.
Les premiers chrétiens avaient choisi le BLEU pour symboliser Dieu le père.
L’église chrétienne d’aujourd’hui l’utilise le plus souvent comme la couleur de la Vierge.
Dans l’art religieux, il est coutumier de représenter la Vierge portant des vêtements de diverses nuances de bleu.
Le BLEU, en tant que symbole de l’eau, nettoie, nourrit et rafraîchit.
Elle transforme les substances en les dissolvant.
L’eau sert à sanctifier et à consacrer la vie du baptisé.
 
 
VIOLET
L’utilisation du VIOLET pour désigner l’autorité est passée dans l’église chrétienne car il est la couleur portée par les évêques.
Le VIOLET était la marque du deuil à la cour de France et c’était aussi la couleur des draps posés sur le cercueil lors des cérémonies mortuaires.
Symbole de spiritualité, dans le christianisme le VIOLET signifie le mariage en Jésus-Christ de l’Homme avec l’Esprit céleste.
Le Vendredi Saint, le chœur des églises est drapé de violet.
Sur les monuments symboliques du moyen – Age, Jésus Christ porte la robe violette pendant la Passion, signifiant qu’il a totalement assumé son incarnation et que par son sacrifice, le fils de l’homme réintègre l’Esprit céleste, impérissable.
 
 
♣ NOIR
L’antithèse du blanc.
Couleur du deuil en Occident, le NOIR est à l’origine, le symbole de la fécondité, couleur des déesses de la fertilité et des vierges noires.
Représentant le monde souterrain, le NOIR correspond au ventre de la terre où s’opère la régénération du monde.
Souvent symbole d’obscurité et d’impureté, il devient alors celui de la non manifestation et de la virginité primordiale.
Obscurité des origines, il précède la création dans toutes les religions.
Tout comme l’hiver appelle le printemps, le NOIR évoque la promesse d’une vie renouvelée.
 
 ♣ BLANC
La couleur de l’unité, de la pureté.
En Inde, le BLANC est associé aux rites funéraires; dans un grand nombre de pays d’Asie, les couronnes funéraires sont blanches ainsi que les fleurs données en offrande aux maîtres réincarnés.
Dans le rituel chrétien les enfants sont conduits en terre sous un suaire BLANC, orné de fleurs blanches.
C’est la couleur de la pureté marquant que rien, n’a été accompli: tel est le sens initial de la blancheur virginale de la robe des communiants et celle de la fiancée qui va vers ses épousailles.
Sur le drapeau du Vatican, le BLANC est associé à l’or représentant le règne de Dieu sur la Terre.
 
 
♣ OR
Représente la lumière solaire en tant que symbole de la lumière manifestée.
Les icônes du Bouddha sont dorées, signe de l’éveil et de l’absolue perfection.
L’OR exprime la connaissance.
On parle aussi de l’ge d ’ OR qui constitue la perfection.
Dans l’alchimie, on transmute le plomb en OR, symbolisant la transformation de l’humain en divin par la conscience de Dieu.
L’OR est le métal des rois et des empereurs, non seulement en Occident mais dant tout le reste du monde.
Il évoque le Soleil et toute sa symbolique: fécondité, richesse, domination rayonnement; centre de chaleur, amour, don; foyer de lumière et de connaissance.

 



Les mandalas sont des reproductions spirituelles de l'ordre du monde et
on les associe souvent dans ce sens
aux quatre points cardinaux.
Comme dans le cas du labyrinthe avec lequel on a parfois noté une certaine parenté,
c'est le centre du mandala qui attire le regard.



Le labyrinthe symbolise, dans un espace restreint,
le long et difficile chemin de l'initiation.
D'une façon générale, le labyrinthe représente le voyage psychique et spirituel
que l'homme doit accomplir à l'intérieur de lui-même,
à travers les épreuves et tous les motifs d'égarement,
afin de trouver son propre centre,
l'image de son Soi.
Alors, le coeur du labyrinthe est souvent vide,
de sorte que le centre est à la fois la plénitude et le vide.

En Orient, selon le degré d'initiation auquel on se trouve,
le centre du mandala contient différents symboles.

Selon C.G.Jung (1875-1961), par la contemplation et la concentration,
le mandala a pour fonction d'attirer intuitivement l'attention sur certains éléments spirituels
afin de favoriser leur intégration consciente dans la personalité.
Jung avait relevé que l'inconscient dans ses périodes de trouble,
peut produire spontanément des mandalas.
Pour lui, le mandala symbolise, après la traversée de phases chaotiques,
la descente et le mouvement de la psyché vers le noyau spirituel de l'être,
vers le Soi, aboutissant à la réconciliation intérieure et
à une nouvelle intégrité de l'être.

L'essentiel est que le mandala opère,
qu'il agisse sur les ingrédients subtils de la conscience!
On dit que les adeptes les plus aboutis n'ont besoin, pour méditer,
ni de couleurs, ni de poudres ;
d'aucunes matière sinon de la texture, adamantine certes, de l'esprit.
Leurs mandalas sont des visions, des bâtisses intérieures que seule
l'intensité de leur concentration colore.


Extraits de: "Tibet la roue du Temps" Actes Sud
Sylvie Crossman

SIGNIFICATION DES FORMES
 
♣ Le CERCLE
Symbole du ciel, et du temps.
Le cercle, combiné au carré, évoque le mouvement, le changement.
Figure de protection, le cercle est la ceinture de défense
qui entoure les villes.
Dans les icônes chrétiennes, le cercle représente l’éternité.
Le cercle représente l’univers, le cosmos.
La danse des derviches tourneurs est inspirée du mouvement cosmique.  

♣ Le CARRE
Est le symbole de la terre par opposition au ciel.
Il est symbole de stabilité, de quelque chose qui repose bien.
 
♣ Le TRIANGLE
Notion d’union et d’harmonie.
Chez les hébreux, le triangle est symbole de perfection.

♣ L’ETOILE
Elle est source de lumière, et elle a toujours guidé l’homme.
L‘étoile polaire qui indique le Nord donne ainsi l’axe de la galaxie,
autour duquel tourne le firmament.
C’est par rapport à elle que se définissent la position des étoiles,
celle des navigateurs etc.

Le MANDALA est un support pour la Contemplation et une pratique qui ouvre sur La Méditation.

En créant un MANDALA on se connecte automatiquement à son propre centre par l'intermédiaire du centre du MANDALA ; il organise toute sa création en fonction de ce centre, se connectant à cette loi fondamentale qui veut que tout dans la création, de l'atome à la galaxie, tourne autour de son centre.

Il se relie aux images de structures centrées omniprésentes dans la nature, à l'organisation fondamentale du vivant qui, de la simple cellule aux structures animales les plus complexes, se développe en arborescences à partir du tronc vertébral et des organes vitaux.

IL es intéressant de constater que, des chamans amérindiens aux aborigènes australiens, en passant par les derviches tourneurs, cette pratique accompagne de nombreux cheminements spirituels.
Aller vers le Centre

Au delà de son action relaxante, cette pratique constitue un véritable recentrage de la personne. Notre champ visuel embrasse la totalité du dessin, ce qui veut dire que nous sommes toujours conscients du centre.

Le dessin est organisé autour du centre. Nous nous connectons donc avec notre centre, avec notre programme personnel, avec notre chemin de vie

Les bases des techniques d'utilisation sont facile d'accès.

1 RESPIREZ
2 RELAXEZ
3 MEDITEZ ... ET COLORIEZ

♣ RESPIREZ
Tout se base sur la respiration, pour relaxer et méditer, il faut d'abord RESPIRER. Les petits enfants le font instinctivement correctement, mais en passant à l'âge adulte on semble oublier.
Tout d'abord, il est nécessaire de respirer du ventre, en inspirant vous gonflez d'abord votre ventre, puis votre thorax, en remontant vers les épaules. En expirant, le contraire, vous relachez d'abord les épaules puis le thorax et enfin le ventre.
Commencez par 3 grandes respirations selon le descriptif ci-dessus, puis en respirant "normalement", essayer de garder le rythme du ventre (abdominal) aussi longtemps que possible. Au bureau, en réunion, en attendant le métro, cet exercice peut se pratiquer partout… pensez-y le plus souvent possible. Et surtout dès que vous ressentirez un énervement !
Quand vous serez pro, essayez d'imaginer que vous respirer une couleur, par exemple le bleu pour vous rafraichir, le vert pour reprendre contact avec la nature…

♣ RELAXEZ
La respiration est la base de toute relaxation. Vous devez avoir maîtriser la respiration abdominale avant tout. La relaxation est comme un cadeau qu'on s'offre à soi. Elle peut aussi être pratiquer dans plusieurs cadres : assis, par exemple au bureau ou allongé, chez vous dans l'intimité. Au préalable, assurer vous d'avoir bien débrancher les téléphones et autres, et bien fermer votre porte pour être à l'abri d'une interruption. Ce n'est que pour une dizaine de minutes… plus tard vous évolurez vers 30 minutes.

Assis ou allongé, les jambes et les bras décroisés, commencez par l'exercice de respiration ci-dessus. Dès que vous commencez à vous sentir mieux, concentrer vous et détendez expréssement les pieds, les orteils, la plante, la cheville… jusqu'à ce que vous resentez comme un léger picotement. De cette manière continuer à monter le long du corps, mollets, genoux, cuisses, fesses (souvent il faut s'attarder sur cette région car on a tendance à y emmagasiner beaucoup de stress), ventre, thorax, épaules, colonne vertébrale, bras, mains. Retour vers les épaules, cou, nuque, visage et tête.
Si au début vous ne resentez rien, commencez par vous offrir un auto-massage dans le même ordre que cité, petit à petit vous prendrez conscience de votre corps et la relaxation se fera sans difficultés. 

♣ MEDITEZ
Maintenant que vous avez appris, et la respiration et la relaxation de base, vous allez méditer. Après votre scéance de relaxation, re-respirez en vous concentrant.

Maintenant ouvrez les yeux, et regarder votre Mandala personnalisé, énuméré en vous les couleurs, puis les formes en laissant aller votre esprit. Que dit le jaune pour moi ? Au plus profond, qu'est-ce que je ressens en regardant ce rouge ? Ne formuler pas avec des mots mais avec vos instincts et vos sentiments.

Continuez à regarder votre Mandala (mini. 5 minutes au début) jusqu'à en être presque ébloui. Si vous avez le temps, reprenez une relaxation cette fois de la tête aux pieds, puis respirez bien 3 bons coups avant de bouger, sinon allez directement à la case respiration et levez vous lentement, en baillant et en vous étirant. Le bien-être que vous resentez sera irradiant. Ne soyez pas surpris si les gens modifient leur relation avec vous , car vous serait déjà dans une phase d'épanouissement contagieux !

♣ COLORIEZ
Non, ne riez pas, ce n'est pas que pour les enfants.Si vous êtes, très, très énervés, c'est très difficile de se concentrer assez fortement pour entamer une relaxation, donc une méditation.

Donc colorier votre Mandala !
En ayant au préalable pris soin d'être sûr de ne pas être déranger, installez vous devant votre Mandala noir/blanc

Un peu retour en enfance, un peu méditation, un peu concentration, beaucoup couleur… vous verrez que dès les premières minutes votre respiration sera plus stable, votre esprit dégagé… à la fin vous serez peut-être fatigué, mais comme on dit d'une bonne fatigue, et non d'une fatigue d'un surplus de mental !

A vos couleurs !
PS : si vous avez des enfants surexités ou qui manquent de concentration, cette méthode est superbe pour les recentrer, faites donc faire le Mandala personnalisé de votre enfant ! 

Et pour ceux qui veulent aller plus loin .... Voici Les Mandalas Symbole Chakras
Ce sont des symboles qui représentent les sept roues ou centres d'énergie du corps (spirituel et physique).
En bref, les symboles chakra sont énumérés ici dans l'ordre: Root/Muladhara Root / Muladhara

Root/Muladhara Root / Muladhara
Sacrum/Swadhisthana Sacrum / Swadhisthana
Solar Plexus/Manipura Plexus solaire / Manipura
Heart/Anahata Heart / Anahata
Throat/Visuddha Gorge / Visuddha
Third Eye/Ajna Troisième Oeil / Ajna
Crown/Sahasrara Couronne / Sahasrara