Ce sujet, qui souvent reste sensible et éveille de vives réactions, est celui de l'utilisation et de l'application du l'intuition et du ressenti en lithothérapie.

Comme chacun le sait, la lithothérapie est une thérapie énergétique utilisant les pierres et cristaux. Il est dès lors important de garder à l'esprit que l'aspect énergétique de cette discipline implique qu'elle n'est pas démontrée par la science. Nous ne disposons pas d'expérimentations sures et prouvées pour appuyer les théories que nous défendons.
Nous sommes donc dans une discipline où chacun peut avancer ce qu'il veut (et c'est également valable pour la première bêtise qui lui viendrait à l'esprit le matin en se levant) en le justifiant par l'expérience personnelle ou une intuition divine.

Dès lors, et pour éviter les abus, il me semble important de poser des bases saines:

En lithothérapie, comme dans toute pratique énergétique, il existe des bases théoriques.
Ces bases partent d'un constat simple, à savoir qu'une pierre est caractérisée par une réalité matérielle (une couleur, une composition chimique, une forme, etc...) qui émet une énergie qui lui est propre et qui peut être analysée. D'autre part, une pierre est également caractérisée par son image, sa réputation, et son historique au sein de notre société ou de notre monde, ce qui lui rattache également une énergie qui lui est propre.
L'analyse et l'étude la plus détachée possible (en sachant que c'est un exercice très difficile en énergétique) de ces principes permet d'avoir une idée de la façon dont fonctionne la pierre et de l'énergie qu'elle émet, et ce en dehors de tout contact avec l'humain.
Ainsi les propriétés des pierres sont en premier lieu élaborées à partir de ces observations et des correspondances énergétiques qu'elles permettent.

Intervient ensuite l'expérience. En faisant un nombre conséquent de tests et d'observations de l'utilisation des pierres sur des personnes (ça fait un peu rat de laboratoire mais je vous assure que ça ne fait pas mal ) on obtient des résultats qui se rapprochent plus d'observations statistiques : "Sur la plupart des gens, le quartz rose est apaisant".

Enfin, et seulement en dernier lieu, arrivent les expérimentations et les observations personnelles que la personne a pu avoir dans ses expérimentations sur elle-même.

La démarche que je vous expose ici n'est malheureusement valable que pour très peu d'auteurs, mais avec chance (pas pour tout le monde mais pour nous du moins) ce sont leur travaux qui sont toujours plus ou moins repris.

*****

Je sais que tout ceci est long et fastidieux, mais nous arrivons enfin au cœur du sujet, à savoir, en quoi la connaissance des pierres et de leurs propriétés est importante et dans quelle mesure peut-on se fier à son intuition ou "ressenti".

Comme dit plus haut, les propriétés exposées dans les pierres se veulent universelles (du moins le plus possible) dans la mesure où elles se basent sur des méthodes d'observation tout de même rigoureuses qui mènent à une compréhension de l'énergie propre de la pierre.

Cependant il manque là dedans une part importante, et qui ne peut pas être consignée dans les livres : l'énergie de chacun de nous et la façon dont celle-ci raisonne avec celle de chaque pierre. Ainsi pour la plupart des gens le rose du quartz rose est apaisant, mais pour certains cela va réveiller une vulnérabilité ou tout autre élément capable de déclencher une crise de panique (et oui, j'ai déjà vu plusieurs personnes faire des sueurs froides en méditation avec cette pierre).

Ainsi le fait de parler du ressenti de chacun face à une pierre témoigne d'une réalité : nous ne réagirions absolument pas tous pareil face à une même pierre. Il est donc important d'apprendre à s'écouter et à déceler si une pierre nous convient ou non. C'est aussi pour cela que l'on dit souvent que lorsqu'on choisit une pierre c'est celle qui nous appelle qui sera la plus efficace.

Cependant il y a des nuances à apporter : les bases théoriques ne sont pas à renier pour autant. Sachez que dans la plupart des cas vous réagirez d'une façon très proche des propriétés décrites dans les ouvrages. De plus, n'oublions pas que nous sommes dans une société qui intellectualise beaucoup (ce qui a aussi ses qualités !) et qui ne nous a pas appris à écouter notre ressenti.
Et c'est comme cela qu'en vendant des pierres on croise des gens qui se ruent littéralement sur des pierres qui correspondent à des qualités déjà naturelles chez eux (ce qui est normal vu que la pierre leur ressemble) mais qui accentuent des déséquilibres énergétiques. Dans ce genre de situation la personne s'écoute, et même plutôt bien, sauf qu'elle n'est pas dans une démarche de développement et n'est souvent même pas consciente de ses déséquilibres. Elle ne cherche donc absolument pas à les combler et se jette sur des pierres qui peuvent même parfois lui causer du tort.

En conclusion je vous demanderai d'être très attentifs au choix des pierres que vous faites, du moins si vous êtes dans une démarche de développement personnel. Parfois, la lecture des propriétés d'une pierre confirme l'intuition que vous aviez au départ, et dans d'autres cas elle vous fait remarquer un mécanisme qui vous est propre et qui est à modifier.

Vous ne parviendrez à équilibrer votre vie qu'en ayant une démarche elle aussi équilibrée... Toujours au centre entre science et conscience.